Travail avec les acteurs locaux : Tables-rondes

Nous avions promis de travailler autrement, je m’y attache chaque jour en associant l’ensemble des acteurs locaux à nos démarches nationales.

Rencontres, échanges et séances de travail avec l’ensemble des parties-prenantes de la circonscription sur les grands chantiers lancés par notre gouvernement rythment mon agenda. C’est ainsi que je veille à ce que les idées des acteurs de la circonscription soient prises en compte dans les futurs projets de loi qui marqueront l’année 2018. Dans cette logique, j’ai organisé 2 tables rondes.

I- Table ronde sur le thème de « la location de vacances en station de montagne »

S’adapter aux nouveaux modes de consommation du tourisme et s’attacher à rendre notre territoire toujours plus attractif doivent être une priorité. J’ai souhaité organiser cette table-ronde pour que nous puissions tous mieux appréhender ce marché en plein essor (30% de progression en 2016). Si le développement des locations de meublés de tourisme doit être absolument encadré pour éviter d’aggraver la pénurie de résidences principales, il peut être une solution pour réchauffer des « lits froids » en stations de montagne et développer le tourisme en milieu rural. C’était donc pour nous tous (élus locaux, parlementaires, offices du tourisme du département, Atout France, plateformes de distribution.) l’occasion d’échanger de manière constructive sur les besoins et attentes de chacun.

2- Table ronde avec des entrepreneurs pour préparer le Plan Entreprises

Dans le cadre du « Plan d’action pour la croissance et la transformation » sous l’impulsion du Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, j’ai souhaité écouter et donner la parole à nos entrepreneurs locaux. C’est ainsi qu’avec l’appui du CPME et d’Image Factory-Papeteries, une vingtaine de dirigeants d’entreprises ont planché sur deux des six thématiques qui ont été retenues par Bruno Lemaire pour préparer le nouveau projet de loi Entreprises:

  • Création, Croissance, Rebond, Transmission ;
  • Financement

Le résultat de ce travail commun a été remonté au cabinet du ministre. Pour exemple, trois idées qui nous ont semblé majeures à mettre en place :

  • Création d’un guichet unique pour le créateur d’entreprise ;
  • Mise en place d’un chéquier « service » afin d’accompagner le créateur d’entreprise dans les différents domaines (juridique, financier, RH, administratif…);
  • Afin d’éviter les dépôts de bilan en chaîne, faire passer les fournisseurs avant l’Etat dans l’ordre de remboursement des débiteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *