Questions au Gouvernement

Jeudi 22 février avait lieu à l’Assemblée une séance de questions orales sans débat. Posées par un député à un ministre,  elles sont très souvent d’intérêt local pour le député qui en est l’auteur et permettent d’obtenir des éclaircissements sur un sujet précis.

J’ai donc interrogé le gouvernement sur la situation de l’immobilier de loisirs et ses conséquences sur l’attractivité touristique française notamment sur la vitalité des territoires concernés.  Rappelant le retard certain que semblait prendre notre pays en la matière au regard de ses voisins européens ainsi que de l’alerte faite par le Premier ministre lui-même lors du dernier Comité Interministériel du tourisme, instance de laquelle je suis membre depuis peu, j’ai souhaité savoir quelles étaient les conclusions de la mission d’information chargée d’identifier les propositions susceptibles de faciliter la rénovation du parc privé d’hébergements touristiques et disposer de quelques précisions quant à l’expérimentation tout juste commencée par le front office de l’ingénierie touristique d’accompagnement de la réhabilitation d’hébergements touristiques marchands dans une dizaine de stations de montagnes, notamment en Savoie.

Il m’a été répondu que plusieurs dispositions législatives étaient actuellement en cours d’élaboration, portant, entre autres, sur:

– un zonage plus fin de la destination des constructions dans les PLU entre résidences de tourisme et hôtels;

– une modulation des règles de copropriété dans le cadre de la loi logement à venir;

–  un renforcement du caractère contraignant des conventions d’aménagement touristique;

–  la mise en oeuvre d’un contrat de performance énergétique et touristique permettant à des tiers investisseurs de financer des travaux de rénovation énergétique des bâtiments.

Je vous invite à prendre connaissance de l’intégralité des échanges en cliquant sur la vidéo:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *