Objectif : 100 % de plastiques recyclés d’ici 2025

Consigne des bouteilles en plastique et canettes : une proposition mise à l’étude pour combler le retard de la France dans la collecte et le recyclage des déchets. 

Contexte : en déplacement dans une start-up de collecte des déchets, Brune Poirson a annoncé le 6 février dernier que l’option d’une nouvelle génération de consigne était actuellement étudiée dans le cadre de l’élaboration de la feuille de route de l’économie circulaire.

« La France est en retard sur la collecte des déchets en comparaison de ses voisins européens »  (B. Poirson, déclaration du 06/02/2018) Aujourd’hui, seules 45% des canettes sont recyclées, et 60% des bouteilles en plastique.

Cela donne lieu à des situations comme celle que connaît actuellement Méricourt où, en raison des crues, plus de 200 tonnes de déchets sont bloqués à l’écluse des Yvelines.

Face à ce défi, l’objectif fixé est ambitieux : recycler 100% des plastiques d’ici 2025. L’enjeu est fort : chaque année, les ménages français consomment de quoi remplir 10 000 poids lourds de bouteilles en plastique et de canettes, soit, mis bout à bout, « l’équivalent d’une distance entre Paris et Orléans » (Brune Poirson)

Depuis octobre dernier, la Ministre consulte l’ensemble des acteurs (éco-organismes, collectivités locales, associations de citoyens, entreprises de recyclage…) pour trouver des solutions

La concertation a fait émerger une idée forte : réintroduire la consigne pour faciliter la collecte des déchets. La consigne existait en France dans les années 60 à 80. Elle a disparu avec l’évolution des modes de consommation.

Un tel dispositif existe dans plusieurs pays européens, avec un taux de collecte de plus de 95%. C’est notamment le cas en Allemagne. « Au départ, les Allemands étaient un peu sceptiques  […] et maintenant, plus de 80 % de la population allemande est satisfaite de ce système-là. »

« Le coût [serait] neutre » pour les consommateurs. « Une caution entre 0,5 et 25 cents ferait partie du prix de votre bouteille ou de votre canette et une fois que vous avez consommé cette boisson, si vous rapportez la canette ou la bouteille en plastique, la caution vous serait rendue. »

 La proposition est soumise à l’avis des citoyens dans le cadre de la consultation en ligne organisée jusqu’au 25 février. « J’appelle les Français à donner leur avis sur le système de consigne sur lequel nous réfléchissons » (B. Poirson)

S’il est retenu, le dispositif pourrait voir le jour dans les deux prochaines années « sous forme par exemple d’automates de collecte. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *