Frédérique Lardet en charge de la création du premier Comité de Filière Tourisme en France

À l’occasion du 4ème Conseil Interministériel du Tourisme (CIT) qui se tenait le vendredi 17 mai, Frédérique Lardet rendait les conclusions de son rapport pour la mission gouvernementale sur l’emploi et la formation dans le secteur tourisme à laquelle elle avait été nommée en octobre dernier par le Premier ministre, Edouard Philippe.

Durant le CIT, le gouvernement a chargé la députée de créer le premier Comité de Filière Tourisme en France.

Qu’est-ce que le Comité de Filière Tourisme ?

Ce Comité aura pour principal objectif de formaliser un cadre d’échanges entre les branches, les opérateurs de compétences (OPCO) du secteur ; d’organiser une instance de co-construction des politiques de mobilité des salariés du secteur ; de répondre aux enjeux de montée en gamme et de pourvoir les 15 000 emplois supplémentaires par an qui pourraient être créés dans ces métiers d’ici 2022.

L’emploi, la formation, le tourisme solidaire, le cadre légal des professions, les enjeux réglementaires liés à l’économie de la filière et les questions européennes sont tout autant de thématiques que cette instance traitera au regard des priorités définies par les acteurs du secteur.

Quelles sont les autres mesures annoncées ?

Un contrat entre l’Etat et une douzaine de branches du secteur tourisme a été passé valant Engagement pour le Développement de l’Emploi et des Compétences (EDEC) mobilisant près de 1.35 million d’euros afin de construire des outils et d’accompagner les entreprises dans leur transformation RH et leur qualité de vie au travail. Cet engagement sera pris avec le soutien du réseau de l’Agence Nationale d’Amélioration des conditions de Travail (ANACT).

Des nouveaux OPCO dont 2 qui regroupent près d’un million de salariés au sein du secteur du tourisme.

Des engagements des professionnels de la branche de l’hôtellerie-restauration, qui visent à améliorer la santé et qualité de vie au travail ; faire progresser la rémunération globale du travail et améliorer l’attractivité des métiers.

Des engagements de l’Alliance France Tourisme : collectif de grandes entreprises opérant dans le secteur du tourisme , sur le soutien à la création d’une plateforme numérique dédiée à l’emploi et à la valorisation des métiers, l’orientation, la formation dans le tourisme, la valorisation de la formation d’excellence autour notamment d’une offre complémentaire d’apprentissage dans les métiers de services, et d’amélioration de la qualité de vie au travail et de sa rémunération globale.

Des actions à venir de la Conférence des Formations d’Excellence au Tourisme (CFET) sur l’adaptation des formations autour d’un tronc commun de pré requis intégrant : les langues étrangères, « l’accueil », la relation client, les rudiments de la gestion d’entreprise, la sécurité et développement durable, le rapprochement des formations avec les besoins exprimés par le système éducatif et les professionnels, notamment via les Campus des Métiers et Qualifications et leur mise en réseau.

Des travaux à venir en vue de la création d’un réseau ou d’une plateforme des formations d’excellence du tourisme, l’hôtellerie et la restauration.

La sécurisation et l’enrichissement accrus des parcours des salariés du secteur, par le développement de solutions collectives : développement des groupements d’employeurs et d’outils mis à disposition des entreprises pour faciliter leur gestion des ressources humaines et des recrutements avec le service public de l’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *